Entretien avec la jeune photographe Kristina Hader

juin 22, 2018


Quel est pour vous ce qui est le plus difficile durant un shooting ?
Pour moi, le plus dur est de bien cadrer le modèle. Je n’aime pas passer trop de temps à éditer, mais je veux aussi rendre l’image intéressante. C’est ce qui rend les séances difficiles.

Quand votre travail vous a-t-il fait sortir de votre zone de confort pour la dernière fois ?
La dernière fois ce devait être à Ténérife ; il faisait un froid glacial et le vent soufflait très fort. C’était un shooting en sous-vêtements et tout devait aller très vite. En temps normal, j’aime bien me donner du temps.

Quel est le moment que vous cherchez à capturer lorsque vous faites des photographies de voyages ?
Ce qui m’intéresse, c’est de saisir ce qui se passe entre ce qui semble important. De montrer l’esprit des lieux, la façon dont ses habitants y vivent.

Qu’est-ce qu’une photographie parfaite pour vous ? Avez-vous déjà réussi à prendre un cliché que vous considérez comme parfait ?
Je ne crois pas en la perfection. Pour moi, une photographie est bonne quand elle peut m’inspirer et que je ressens le besoin de la regarder encore et encore, comme une chanson que j’aime écouter en boucle.

Quels sont les plus grands défis liés au fait de travailler en voyageant ? Et comment parvenez-vous à les surmonter ?

Le plus grand défi est, d’une part, Internet, d’autre part, le stress ressenti par es autres. Tout doit se faire aussi rapidement que possible, alors j’essaye de rester calme et de me comporter aussi sereinement que possible.

Quelles sont vos destinations photographiques préférées ? Pourquoi ?

Ce doit être Le Cap et Los Angeles. LA est parfaite pour les modèles et pour avoir de belles couleurs chaudes, tandis que Le Cap offre une nature incroyable.

De quoi ne pouvez-vous pas vous passer en voyage ?

Sans aucune hésitation : d’un crayon et d’un carnet.

Vous auriez quelques trucs ou conseils de voyageuse aguerrie à partager à nos lecteurs ?

Ne faites pas ce que tout le monde fait. Soyez personnel.

Quel serait le projet de vos rêves ?
Le projet de mes rêves serait de fonder mon propre atelier avec plein d’autres créateurs. J’adorerais pouvoir donner à d’autres jeunes freelancers un endroit où travailler et l’opportunité de faire ce qu’ils désirent.

Back to Blog
10%
NOUVEL AN REMISE


coupon code:
GTRAVEL20